Comment optimiser vos mailings de Saint-Valentin ?

Comment maximiser les occasions ouvertes par la fête des amoureux, avec 6 types de créativité et 6 stratégies pour augmenter les conversions.

À l’approche de la Saint-Valentin, nos boîtes de réception se remplissent progressivement de courriels aux couleurs pastel, avec des petits cœurs et des rubans. Rien de nouveau sous le soleil de février (pour ainsi dire). Si les tons peuvent être un peu conventionnels, les formes et les genres que les marques expérimentent pour leurs campagnes sont tout sauf prévisibles.

Aujourd’hui, nous avons voulu donner un double sens à notre billet de blog, en explorant d’une part les genres de créativité et d’autre part les stratégies qui peuvent être adoptées en vue du 14 février, afin d’avoir un regard à 360° sur l’Email Marketing dédié à la fête des amoureux.

Créativité : 6 genres à expérimenter

1. La coupure publicitaire/télévision

Nous partons de la plus complexe des expressions, ce qui implique un travail de tournage et de montage puis concentré dans un GIF animé, élément fondamental capable de donner une impulsion dynamique aux courriels. En plus de vous renvoyer à notre ebook pour en savoir plus sur la théorie et la pratique des GIF et autres contenus animés, voici un bel exemple tiré d’une campagne de Rosefield.

Entre les cascades de paquets roses et les modèles souriants, ce GIF est un petit spot adapté au format e-mail. Difficile de trouver quelque chose qui ait un meilleur impact.

Originalité : ★★★Impact : ★★★★Product : ★Difficulty : ★★★★★

2. Le monde de l’illustration

D’une approche publicitaire/filmée, nous passons au monde stylisé de l’illustration, qui ouvre une infinité de ressources expressives aux marques grâce au dessin, qu’il soit graphique ou à main levée.

Notamment le choix chromatique non conventionnel, qui s’éloigne des tons classiques de la Saint-Valentin, et le jeu de mots dans l’en-tête : llove affair (qui reprend les sujets du courriel : les deux lamas).

Originalité : ★★★★Impact : Produit : ★Difficulty : ★★★

3. Rendement maximal, effort minimal

Nous sommes partis de deux campagnes dont la mise en œuvre était très complexe. Lorsque les ressources et le temps ne sont pas disponibles, il y a cependant une créativité qui, bien que peu voyante, se marie bien avec une invitation à connaître les détails d’une offre.

Le courriel héberge une illustration très simple qui, assortie à la fête des amoureux, fonctionne comme une carte de visite.

Originalité : ★★Impact : Produit : ★★Difficulty : ★

4. 50 de créativité, 50% de produit

Dans les campagnes que nous avons vues jusqu’à présent, vous aurez remarqué qu’il n’y a pas de place pour les produits. Presque paradoxal. Dans les trois cas, le destinataire a été invité à cliquer sur l’e-mail afin de voir les photos de l’offre. Sans nécessairement devoir créer un catalogue-présentoir, il est possible de combiner produit et créativité.

La marque trouve un mélange parfait entre suggestion de produit et créativité qui capte implacablement l’attention. Ou plutôt, le produit devient l’outil, le pinceau et la couleur qui donne vie à la créativité : la symbiose entre le produit et la créativité est totale.

Originalité : ★★Impact : Produit : ★★★Difficulty : ★★★

5. L’approche photographique

Ce type de créativité est motivé par le désir d’offrir aux destinataires une vitrine de produits, en mettant l’accent sur leurs preuves et leur présentation plutôt que sur l’impact et la surprise.

Originalité : ★Impact : Produit : ★★★Difficulty : ★★★

Si le courriel précédent est un véritable “email-showcase”, celui-ci de Mejuri fait référence à des catalogues de photos.

Une approche 100% photographique, de sorte que ce courriel ressemble à une coupure de magazine de mode. De ce fait, la copie est reléguée à la légende, alors que l’appel à l’action sont les seuls éléments qui ressortent en plus des images.

Originalité : ★★★Impact : Produit : ★★★Difficulty : ★

6. Intention ludique

En marketing, la “créativité”, dans ses meilleurs résultats, signifie jouer avec votre partenaire. Si pour beaucoup de gens il est impensable d’impliquer les gens avec un canal à sens unique comme le courrier électronique, voici un exemple qui greffe l’élément interactif/ludique dans une campagne:

Originalité : ★★★★Impact : ★★★★ Produit : ★Difficulty : ★★★★

Stratégie : 6 courriels pour maximiser les conversions

1. Le flash monte

Un type de campagne croisée, bon pour toute occasion, car il met l’accent sur un avantage pour le destinataire. Lorsque l’on s’appuie ensuite sur une logique saisonnière (en l’occurrence la Saint-Valentin), l’avantage devient encore plus concret.

2. Collection dédiée à la Saint-Valentin

Si vous avez pensé à une ligne de produits dédiée pour le 14 février, l’e-mail vous permet de la présenter de la meilleure façon. Sans nécessairement devoir l’encombrer d’images des produits, vous pouvez créer une sorte de flyer qui présente la proposition et envoie aux destinataires – d’un simple clic – d’explorer les articles sur votre site.

3. Pièces uniques

En liaison avec la précédente, cette stratégie s’appuie sur la singularité plutôt que sur la variété de l’offre : c’est-à-dire la création de pièces uniques ad hoc et dont la disponibilité est limitée aux semaines de la Saint-Valentin.

4. Segmentation ⇾ Emails personnalisés

La Saint-Valentin n’est pas une fête transversale comme Noël : votre base de données ne sera jamais composée uniquement d’amoureux de 20 ans. Envoyer le même courriel à tout le monde sans discernement peut également être contre-productif, ce qui entraîne un choc dans l’entrée de désabonnement. Une dynamique attribuable à la non pertinence (dans le pire des cas, l’impatience) de l’e-mail.

Ségmentaire signifie alors de diviser la base de données en groupes de destinataires, ceux qui doivent participer à un envoi, ceux qui doivent être exclus, ceux qui doivent être atteints avec une certaine offre plutôt qu’une autre.

5. Le teaser-guide

C’est une stratégie qui se concentre sur l’attente, la capacité à générer l’attente et la capacité à attirer le clic. Le guide laser impose alors une découpe minimale et directe à la pointe : peu d’éléments de conception et de copie.

En bref, le guide du teaser ne décrit pas mais chatouille la curiosité. L’important, dans ce cas, est de ne pas passer inaperçu. Un message minimaliste est efficace lorsqu’il est accompagné d’un rendu visuel impressionnant.

6. Le reciblage pour convaincre les indécis

Qui a déjà cliqué plusieurs fois sur le courriel sans faire d’achat ? Vous avez peut-être affaire au profil classique de l’indécis, le genre de client (très populaire) qui attend à la dernière minute pour commander quelque chose dans la panique. Ainsi, pour éviter le stress et la confusion, faites-leur savoir que tout n’est pas perdu, en leur rappelant ce produit par un courriel et le jour limite pour le recevoir avant le 14 février.